Événements auxquels la Grande plée Bleue a été confrontée – Les incendies

Photo en haut de la page par Daniel THOMPSON, Ph.D. – Chercheur scientifique, chimie de l’environnement – Ressources Naturelles Canada – Parc national de Wood Buffalo (bison des bois) dans le nord de l’Alberta.

Incendies

DSCF8426

Photo par Daniel THOMPSON, Ph.D. – Chercheur scientifique, chimie de l’environnement – Ressources Naturelles Canada – Photo montrant des tourbières avec mousse de sphaigne brûlée parmi des fens (marais) verts à carex et des élévations avec épinettes – Parc national de Wood Buffalo (bison des bois) dans le nord de l’Alberta

Deux catégories liées à leurs causes

Les incendies sont l’une des perturbations affectant les tourbières. Le régime des incendies a changé considérablement au cours des dernières décennies. (Consultez le document visuel produit par le Northern Peat Fire Working Group de l’Université Guelph et de l’Université Mc Master).

Les incendies peuvent être regroupés en 2 catégories: d’abord les feux allumés naturellement sous des conditions particulières, ensuite les feux d’origine anthropique, c’est-à-dire provoqués par l’activité humaine. Si la Grande plée Bleue a connu des incendies tout au long de son histoire et jusqu’à la période actuelle, ceux de la deuxième catégorie ne sont évidemment apparus que récemment, en relation avec le développement du territoire. Les feux de la période pré-contact (avant la colonisation européenne) étaient peu fréquents donc plus difficilement détectés lors de prélèvements, alors que les feux de la période de contact et subséquents ont été plus fréquents et ainsi plus aisément repérables lors de l’examen des carottes prélevées.

De la menace de destruction de la tourbe…

On présume, comme le propose Martin Lavoie, que la tourbière a connu des feux peu sévères et localisés près des marges forestières la voisinant. À part le prélèvement de carottes qui ont révélé la présence de charbons de bois peu abondants, on n’y a pas observé de couches de charbons révélant par leur étendue ou leur épaisseur des épisodes d’incendie pendant la préhistoire laurentienne.

grapim-tourbiere-feu-pompiers-ssirdl-sq-005

Photo prise le 26 août 2014 par François DROUIN – infodimanche.com – Incendie de la tourbière H. Théberge de Saint-Modeste, Qc, Canada

On a pu toutefois observer et documenter des incendies ayant eu cours aux 19e et 20e siècles dans le contexte de l’augmentation des activités humaines (drainage, feux), celles-ci susceptibles de déclencher des incendies surtout lorsque les conditions climatiques (sécheresse) favorisent de tels incidents. Un tel évènement survenu au 19e siècle a pu être reconstitué et décrit dans le livre Écologie des tourbières du Québec-Labrador. D’origine probablement anthropique, il aura laissé une couche significative de matériaux carbonisés. La végétation du versant de la Grande plée Bleue atteint a subi un changement brutal, le couvert forestier ayant été détruit. Aucune recherche axée sur de tels événements de l’histoire de la tourbière n’a été conduite à ce jour.

… à la stimulation de l’entourbement.

Cependant, la destruction par le feu d’une forêt située en bordure ou dans la tourbière proprement dite donne accès à la lumière; cette nouvelle condition favorise la croissance des mousses dont la sphaigne. Paradoxalement, en détruisant les arbres qui maintiennent dans l’ombre certaines parties de la forêt, le feu va favoriser la production d’une nouvelle biomasse. De même, la régénération d’une forêt de conifères (à l’occasion d’une sécheresse) facilitera davantage le déclenchement d’un incendie qu’une surface couverte de mousses.

DSCN1982

Photo par Daniel THOMPSON, Ph.D. – Chercheur scientifique, chimie de l’environnement – Ressources Naturelles Canada – Tourbière brûlée montrant des tertres (buttes) de sphaigne de couleur pâle et une surface calcinée qui était auparavant couverte de mousses hypnacées.Parc national de Wood Buffalo (bison des bois) dans le nord de l’Alberta.

L’exemple de l’épisode d’incendie repéré dans une strate de la couche végétale correspondant au 19e siècle est bien décrit dans l’ouvrage Écologie des tourbières du Québec-Labrador, en page 68, et illustré par la figure 2.19; on y expose les types de végétaux ligneux et de plantes qui auraient poussé avant le feu, ainsi que ceux et celles qui se seraient installés par la suite à cause de conditions nouvelles, différentes de celles qui prévalaient antérieurement dans la tourbière.

Photo par Daniel THOMPSON - Forest Fire Research Scientist

Photo par Daniel THOMPSON, Ph.D. – Chercheur scientifique, chimie de l’environnement – Ressources Naturelles Canada – Rencontre d’un secteur de mousse hypnacée calcinée et d’un secteur arbustif à sphaigne plus humide ayant échappé à l’incendie – Parc national de Wood Buffalo (bison des bois) dans le nord de l’Alberta.

RED

TEXTE: FRANÇOISE DE MONTIGNY-PELLETIER

RÉVISION DU TEXTE: SERGE PAYETTE, Conservateur de l’Herbier Louis-Marie, Université Laval

Collaborations spéciales

François DROUIN – http://www.infodimanche.com/blogues/fdrouin

Daniel THOPMSON – Ph.D. – Chercheur scientifique, chimie de l’environnement – Ressources Naturelles Canada

Courriel: danthomp@nrcan.gc.ca

Références citées

Peatland carbon cycling in a fire prone landscape, montage visuel produit par le Northern Peat Fire Working Group – Science, Management, and Policy, sous la direction de Brian W. Benscoter et Merritt R. Turetsky de l’université de Guelph et de Dan Thompson et Mike Waddington de l’université Mc Master.
www.uoguelph.ca/peatfire

Écologie des tourbières du Québec-Labrador, sous la direction de Serge Payette et Line Rochefort, Presses de l’Université Laval, 2e ed. 2005

Infodimanche.com: http://www.infodimanche.com/actualites/faits-divers/138932/violent-incendie-dans-une-tourbiere-de-saint-modeste

Pour en savoir plus

http://www.rncan.gc.ca/forets/changements-climatiques/13104

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s